Après une pause forcée par la pandémie de COVID-19, Jérémy Briand et Charles Paquet retrouvaient le circuit international pour une première fois en plus de 14 mois. Ils ont respectivement fini 37e et 44e de la course masculine de la Coupe du monde d’Arzachena.

« J’avais l’impression d’être rouillé sur la ligne de départ. Je m’attendais à ne pas avoir une course parfaite sur les plans stratégique et technique, car mes réflexes étaient moins aiguisés », a mentionné Briand, tout de même heureux d’avoir enfin brisé la glace et de l’effort donné.